Histoire: Préhistoire et protohistoire


Au paléolithique et au mésolithique:
les objets en or ne sont pas connus. Cette période, (âge de la pierre taillée), se termine vers 12 000 ans avant J.C.


Au néolithique final et chalcolithique ancien:
L'or n'apparaît qu'à la fin de l'âge de la pierre polie, retrouvé surtout dans les sépultures mégalithiques collectives, dans la région du Midi.
Il semble qu'à cette époque l'or ait été  considéré comme précieux au même titre que les autres premiers métaux découverts: les objets en or de cette époque ressemblent aux autres productions métalliques.

Il s'agit généralement de petits éléments de parures: perles annulaires et biconvexes, enroulement de fils de section rubanée ou ronde, plus rarement: diadèmes losangiques et bandeau rubané. On ne connaît pas plus de 500 grammes d'or daté de cette période. L'or retrouvé est mêlé sans distinction aux autres objets métalliques.

 Sites archéologiques ayant livré de l'or:

(d'après Christiane Eluère, 1977)

Chalcolithique:
A l'âge du cuivre, l'or devient un élément commun dans les sépultures, sous forme de bijoux: perles tubulaires et hélicoïdales, appliques de formes variées, bandeaux rubanés.

Aux yeux des hommes, l'or commence à se distinguer des autres métaux: les objets en or de cette époque ont des formes propres à ce métal. Ces objets, parfois volontairement pliés, forcés, enroulés et rendus délibérément inutilisables avant leur abandon sont retrouvés dans les sépultures mégalithiques collectives, montrant que l'or en tant que matière est fortement valorisé.
Cet or est associé à un mobilier plutôt masculin: poignards, alênes et ciseaux en cuivre avec nombreuses pointes de flèches en pierre polie, particulièrement à la période dite de la poterie campaniforme qui débute vers 2200 avant JC. La quantité d'or connue, datée de l'âge du cuivre, est  inférieure à 1 Kg et provient principalement de l'Ouest.

Sites archéologiques ayant livré de l'or:

(d'après Christiane Eluère, 1977)

Collier en forme de bandeau:

(Morbihan 2000 av JC)


Bronze ancien (1900-1500 av JC):
Au début de l'âge du bronze, l'usage de l'or se répand et se diversifie.

L'or est utilisé pour les parures: perles, enroulements de fils, espaceurs de colliers, appliques, incrustations, épingle à oeillet, lunules, torques, colliers, diadèmes losangiques, bracelets, mais aussi pour la vaisselle: cuiller, tasses.

Colliers en forme de lunules:

(Bretagne, 1900 av JC)

Lunule de Kerivora-en-Bourbriac (côtes d'Armor)
 or, âge du bronze, 2000-1600 av. JC
 musée des antiquités nationales, Saint-Germain-en-Laye

Lunule

Il est accompagné d'un mobilier masculin: flèches de silex, haches, épées et de poignards de bronze parfois incrustés de clous d'or.

On retrouve l'or dans les sépultures mais aussi dans des dépôts, associé aux objets en bronze, il commence à apparaître dans les sépultures individuelles à l'Ouest, dans les nombreuses tombes dites "des princes armoricains", il devient un signe de richesse.

L'or est surtout connu dans l'Ouest  mais aussi dans le Centre et dans l'Est, c'est dans le Midi qu'il est le plus rare.
La quantité d'or connue, datée de l'âge du bronze ancien, est  inférieure à 5 Kg.

Sites à Or de l'Âge du Bronze

(d'après Christiane Eluère, 1977)


Bronze moyen (1500-1200 avant JC):
L'usage de l'or se répand et se diversifie encore, à cette époque la présence de bijoux en or atteint son apogée, à la fois dans les sépultures collectives, individuelles et dans les dépôts. Les objets connus datés du bronze moyen représentent plus de 18 kilogrammes d'or, dont 12 Kg pour la seule région de l'Ouest. L'or apparaît enfin dans des sépultures féminines et devient présent  dans le Bassin Parisien et le Nord, dans des dépôts. Le bronze moyen voit se multiplier d'énigmatiques dépôts d'or dans toutes les régions de France. Ces dépôts semblent liés à des offrandes rituelles dans un but religieux ou social.

Les objets en or sont diversifiés:
-Bijoux: perles, enroulement de fils, anneaux, appliques, plaquettes d'incrustation, bagues, boucles d'oreilles, colliers, longs bijoux à tampons, bracelets, de sections et de formes variées
-Vaisselle: gobelets, haut vases coniques
-Or de stockage: gros anneaux enchaînés, lingots barres

  Vase, or, âge du bronze, 1600/1300 avant J.-C
 Villeneuve-Saint-Vistre (Marne)
Musée des antiquités nationales, Saint-Germain-en-Laye


Sites à Or de l'Âge du Bronze

(d'après C. Eluère, 1977)

"Cône d'Aventon", or, âge du bronze, 1500-1250 av. JC,
 musée des antiquités nationales, Saint-Germain-en-Laye


Cône d'Avanton, musée des Antiquités Nationales, 2010-03-26


Bronze final (1200-800 av JC):
L'or est de plus en plus fréquent dans les sépultures de l'Est, généralement individuelles et féminines.
Il s'agit plutôt d'éléments de parures légers de dimensions parfois importantes et de petits bijoux: perles de formes diverses, enroulements de fils doubles, tôles d'appliques, tôles décorées, plaquettes d'incrustation, bagues, boucles d'oreilles, anneaux de coiffure, colliers, bracelets.

A l'Ouest on a surtout découvert l'or dans des dépôts composés de grands bijoux et d'or de stockage, sous forme de petits lingots, barres, petites tôles, fils et rubans.

Ors de stockage de la fin de l'âge du bronze:


Rouleau


Barres et plaque


Lingot de creuset

Les dépôts d'offrandes sont fréquents, coexistant avec de grands dépôts de stockage métallurgiques et de métaux de récupération, comportant de petits éléments en or. On connaît pour cette période environ 5 Kg d'or.

Sites à Or de l'Âge du Bronze

(d'après C. Eluère, 1977)


"Ceinture" en or découverte fortuitement en 1985, avec un lot de torques en or, à Guînes (Pas-de-Calais) dans le marais au lieu dit "Le Pont à Vaches". Poids 2.8 kg, environ 50 cm sur 30 cm dans sa forme actuelle, vers 1200/1000 av. J.C. - Musée d'archéologie nationale, Saint-Germain-en-Laye - Inv. n° 89 908

Ceinture en or MAN


Torque en or finement strié découvert fortuitement en 1985, avec 4 autres exemplaires plus petits, à Guînes (Pas-de-Calais) dans le marais au lieu dit "Le Pont à Vaches". Poids 794 grammes , environ 16 cm de diamètre, vers 1200/1000 av. J.C. - Musée d'archéologie nationale, Saint-Germain-en-Laye - Inv. n° 89 505

Torque or strié


[Accueil]